Formation sexothérapie et BDSM

SEXOTHÉRAPIE & BDSM “Comprendre et s’approprier les outils du BDSM pour un meilleur accompagnement des patient.e.x.s. Une formation réflexive et pratique destinée aux professionnel.le.x.s”

POURQUOI SE FORMER 

  • De plus en plus de personnes ont des fantasmes ou des pratiques liées au BDSM et ont honte d’en parler spontanément aux professionnel.le.x.s.
  • C’est la responsabilité des professionnel.le.x.s d’ouvrir la discussion et de créer un climat de confiance.
  • Il est nécessaire de savoir évaluer de cadre sécuritaire des pratiques et diminuer le risque de violences.
  • Le cadre du BDSM au-delà des pratiques donne des outils de communication de consentement, d’évaluation et de créativité pour tous types de sexualités.

DESCRIPTIF

Le BDSM gagne en popularité dans les médias et les fantasmes individuels. Selon une étude canadienne de 2015, 53 % des hommes et 64,6 % des femmes fantasment sur la domination, tandis qu’une étude belge de 2017 indique que 46,8 % des répondant.e.s ont déjà pratiqué des activités liées au BDSM. Cependant, la représentation médiatique déformée de ces pratiques peut entraîner des confusions et des risques de créer des conduites liées au BDSM non sécurisés.

Il y a actuellement peu de formation destinées aux professionnel.le.s sur ce sujet, c’est pourquoi nous avons développé cette formation afin que vous puissiez développer vos connaissances sur le sujet, sortir des représentations limitantes liées au BDSM et acquérir des outils concrets pour vos accompagnements.

La formation SEXOTHÉRAPIE & BDSM est un webinaire de deux jours qui s’adresse aux professionnel.le.s de la santé et de la sexualité (sexothérapeutes, sexologues, coachs en sexualité, psychologues, psychiatres, sages-femmes, etc.).

Elle est animée par Vanessa Langer (elle/iel), thérapeute psycho-somatique spécialisé.e.x en sexologie, traumas et émotions, et auteurice de pièces sonores sur l’intime, ainsi que par Fiona Bourdon (iel), sexologue et psychotraumatologue spécialis.é.x en approche psycho-corporelle et artiste en art vivant. Parallèlement à leurs consultations cliniques, Fiona et Vanessa animent des ateliers sur notamment l’auto-érotisme, l’intime, le BDSM safe, l’expression de la colère et le consentement…

OBJECTIFS

Cette formation se veut inclusive et consciente des enjeux systémique liés aux genres, orientations sexuelles et modalités relationnelles. Elle est dynamique et propose des allers-retours entre théorie, réflexivité cognitive & somatique, échanges collectifs et mise en pratique des outils de communication.

Elle permet d’aborder et d’acquérir :

  • Des bases théoriques sur le BDSM (histoire, description des communautés, physiologie de la douleur et du plaisir, aspects médicolégaux et paraphiliques).
  • Des connaissances pour sortir de la pathologisation des pratiques et des pratiquant.e.s.
  • Des pratiques réflexives individuelles et de groupe sur les représentations du BDSM, les biais qui en découlent et leurs conséquences sur les accompagnements thérapeutiques.
  • De s’approprier les outils de communication du BDSM, le cadre d’une séance, et les dynamiques de pouvoir (liste des pratiques, consentement, établir les limites au préalable, safeword, etc.).
  • Des pratiques réflexives sur sa propre fantasmatique BDSM.
  • La question de la honte liée aux fantasmes BDSM et la résilience qui en découle.
  • Des outils pour mieux accompagner les patient.e.x.s pratiquant le BDSM, assurer la sécurité des personnes et dépister d’éventuelles violences exercées sous couvert de pratiques BDSM.
  • Des connaissances sur les pratiques de réappropriation des traumatismes dans le BDSM.
  • Une base solide pour transférer des outils de communication du BDSM en sexothérapie.

LES FORMATEURICES

VANESSA LANGER (elle/iel) : Anthropologue, professeure de yoga, thérapeute psycho- somatique (Psycho-sexual Somatic Therapy), et diplômé.e en sexologie clinique de l’Université de Genève, Vanessa Langer a réalisé son mémoire sur « L’embodiement en ateliers sur l’érotisme comme déclencheur de changements de représentations et de scripts sexuels ». Elle.Iel vient par ailleurs de réaliser un documentaire radiophonique sur le BDSM. Vanessa exerce en tant que thérapeute depuis 2018 à Lausanne et propose une approche sexpositive et inclusive. Elle utilise différents outils pour favoriser une écoute sensorielle, une décharge traumatique, et une prise de conscience de ses représentations, croyances, et fonctionnements psychologiques et émotionnels.

FIONA BOURDON (iel) : Sexologue diplôméx du DIU en sexologie clinique de la faculté de médecine de Toulouse, Fiona a fait son travail de recherche sur le thème « BDSM en 2023 : États des pratiques », l’approche thérapeutique de Fiona se veut inclusive, feministe et kink positive. Fiona exerce depuis 3 ans au centre Sexopraxis de Lausanne et est certifié en psychotraumatologie par l’Institut Romand de PsychoTraumatologie de Lausanne, iel a donc fait de la sexologie post-traumatique sa spécialité. Avant d’exercer la sexologie, Fiona a travaillé comme infirmier.e.x en unité de médecine légale auprès des victimes de violences au CHUV de Lausanne et en unité de psychiatrie de crise. Fiona est également performer, et sur scène iel explore le genre, l’érotisme et les problématiques de santé mentale. https://www.instagram.com/fionab_sexotherapie/ https://www.sexopraxis.ch/fiona-bourdon

DATE ET LIEU

Dates & Lieu : 30 nov.- 1er dec. 2024, en ligne sur Zoom
Horaires : 9H30 – 12H15 // 13H30 – 16H30 (connexion dès 9h15 pour débuter à l’heure) horaire de Paris

INSCRIPTION & PAIEMENT

Prix: 390 Euros par personne (si difficulté financière, possibilité de payer en deux fois sans frais)
Le nombre de places est limité. L’inscription est ferme et validée par le paiement par virement bancaire.En cas d’annulation, le montant de la formation n’est pas remboursé et non transférable sur une autre formation.

À l’issue de la formation, une attestation de participation vous sera envoyée par mail.

Paiement :
IBAN: CH66 0900 0000 9115 9186 3 // Bénéficiaire / Vanessa Langer / 1073 Savigny / Suisse